La lutte pour les Lumières trouva un point d’orgue en 1766, peu après l’affaire Calas, quand le roi Louis XV, loin d’être éclairé, confirma la condamnation du chevalier de la Barre à avoir la langue tranchée, à être décapité et brûlé. Et pourquoi ? Parce...